Questionsdegenre

Un site utilisant unblog.fr

 
  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2017

Rhoda MAKWALA ,femme engagée dans le combat de journalistes en R d Congo

Rhoda  MAKWALA est Secrétaire générale  de l’Action pour la protection des journalistes en Afrique (APROJA).

rhoda makwala

Selon  certains chevaliers de la plume, cette dame  se donne corps et âme  ainsi que jour et nuit pour le bien être des journalistes congolais. 

Elle nous donne les raisons qui  l’ont poussée à militer pour les causes de journalistes : «  c’est qui m’a a poussée à militer pour les journalistes, dans les différents instituts d’enseignement supérieur, il y a une bonne formation mais dans la pratique et sur terrain, les journalistes n’ont pas un accès facile pour collecter les informations et aussi , de fois ils ne sont pas considérés dans la société. On les considère comme des mendiants. » 

Pour la promotion de son association, la Secrétaire générale de l’ APROJA  a rencontré plusieurs difficultés : «  j’ai eu beaucoup de problèmes pour faire la promotion de cette association. Les partenaires hésitaient pour qu’on puisse travailler ensemble ».

Ces difficultés sont aujourd’hui aplanies et   Rhoda  MAKWALA en est fière : «  j’ai créé  beaucoup de relations à cause de cette structure. Je rencontre les différentes autorités sans passer par quelqu’un d’autre. Je participe à différentes réunions organisées notamment par les partenaires financiers et aujourd’hui, j’en suis fière »

 

 

Dans : Non classé
Par questionsdegenre
Le 10 novembre 2017
A 17 h 21 min
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2017

Jeanine –Gabrielle NGUNGU Kwate, militante des droits de femmes et coordonatrice de la campagne « Nous pouvons »

Jeanine –Gabrielle NGUNGU Kwate est très impliquée dans les questions de l’égalité des chances entre homme et femme dans son pays, la République Démocratique du Congo. Détentrice d’un diplôme supérieur à l’animation culturelle, Madame NGUNGU Kwate  a pris l’option de militer en faveur des droits de femmes, il y a plus d’une quinzaine d’années. Cette implication est reconnue, car elle est, aujourd’hui la Coordinatrice nationale de la Campagne « Nous pouvons », un mouvement de la lutte contre les violences faites à la femme avec un accent particulier sur les violences domestiques.

JEANINE NGUNGU                 jeanine gabriel GUngu

Cette militante des droits de femmes reconnait que les femmes dans son pays vivent différentes formes de violences au quotidien et qu’elle –même n’y échappe pas aussi. « Je ne dirais pas aujourd’hui que je suis une femme vivant en dehors de tout cas de violence. Non, j’en subis encore puisque les pesanteurs culturelles accompagnent les personnes qui sont tout autour de moi. J’essaie de travailler sur le mental des uns et des autres et de leur faire comprendre que la justice sociale n’est pas quelque chose de subjectif. Mais, c’est dans les pratiques quotidiennes que nous pourrons avoir ces relations et  les rapports équilibrés entre les  hommes et les femmes. »

???????????????????????????????

La Coordinatrice nationale de la Campagne « Nous pouvons » est consciente  que tout passe par l’éducation  pour arriver aux rapports équilibrés entre les  hommes et les femmes. En tant que mère de sept  enfants dont  deux filles, elle soutient une éducation égalitaire entre les enfants fille et garçon. Elle éduque ainsi ses enfants à pouvoir se considérer mutuellement. «  J’essaie d’amener mes enfants dans le vécu réel entre homme et femme. Je leur parle pour leur faire comprendre qu’il n’y a pas un sexe qui soit supérieur à l’autre ».

Dans : Non classé
Par questionsdegenre
Le
A 17 h 08 min
Commentaires : 0
 
 
 

Ramadanreplay |
Thock1979 |
Secretstory7infos |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Tournagelost
| Toikytikonai
| the official green coffee b...