Questionsdegenre

Un site utilisant unblog.fr

 
  • Accueil
  • > Non classé
  • > « Même avec des faibles moyens, les parents doivent donner la chance d’étudierà tous les enfants » plaide Elodie MUSAFIRI, mère et femme au foyer.

« Même avec des faibles moyens, les parents doivent donner la chance d’étudierà tous les enfants » plaide Elodie MUSAFIRI, mère et femme au foyer.

Depuis le lundi 8 septembre 2014, les élèves et leur enseignants ont repris les cours en République Démocratique ; excepté dans la province de l’Equateur pour cause de virus d’ebola ; dans la localité de Djera ,territoire de Boende.

Les préparatifs de la rentrée scolaire est toujours un casse-tête pour les parents. Ces derniers se sont cassés en milles morceaux. Forte de cet expérience annuelle, l’invitée de Questions de genre de mardi 9 septembre 2014 sur la RTNC-La Voix du peuple ; madame Elodie MUSAFIRI, qui concilie sa vie de mère et femme foyer à sa vie d’enseignante à l’université et consultante en genre,conseille de s’y prendre plus tôt et ne pas attendre toujours la veille. « La rentrée scolaire doit se préparer quelques mois avant même au mois d’aout. »

musafiri

Cette mère de famille salue le courage et le dévouement de parents pour leurs enfants. « En effet, les parents se sont sacrifiés en achetant les objets classiques .Pour certains parents, la rentrée scolaire était un succès et pour d’autres, la situation financière ne les a pas permis d’acheter les objets classiques pour leurs enfants. »

Le retour de classes vient rompre certaines habitudes, affirme t-elle. « pendant les grandes vacances, je regardais la télé avec mes enfants ;de fois aux heures tardives ‘étais un peu en repos. Maintenant, je dois me réveiller tôt le matin pour m’occuper de mes enfants ».

Madame Elodie MUSAFIRI fait étudier tous ces enfants. Elle s’insurge contre le choix de certains parents à n’envoyer qu’à l’école les enfants de sexe masculin et salue la campagne du gouvernement d’envoyer tous les enfants à l’école. « Même avec des moyens faibles, les parents doivent donner la chance à tous les enfants. Il ne faut pas envoyer que le garçon et discriminer la fille. »

Elle pense que l’école est un haut lieu d’éducation dans différents secteurs pour les enfants. « Je souhaite voir, aujourd’hui, les écoles sensibiliser les élèves, filles et garçons, en matière de violences sexuelles. Je souhaite encore que les écoles puissent interdire en leur sein notamment le maquillage et le port de plantes et de mèches pour les filles et le pantalon dit taille basse pour les garçons ».

Madame Elodie MUSAFIRI a, enfin, évoqué une situation très présente dans les écoles : les installations hygiéniques et leur état de fois pas très propres. « Il faut que les écoles puissent respecter les conditions sanitaires. Il faut arriver même à la séparation de toilettes pour filles et garçons ».

Dans : Non classé
Par questionsdegenre
Le 9 septembre 2014
A 11 h 38 min
Commentaires :1
 

1 Commentaire

  1.  
    samba ngala
    samba ngala écrit:

    il faut donner la même chance au garçon et à la fille d’étudier. dans nos cultures bantoues, on pense que seul l homme peut s en sortir et avoir une situation. ce qui explique que lorsque les parents ont des moyens limités , ils envoient le garçon à l’école au détriment de la fille.or c est peut être la fille qui était plus intelligente.merci de denoncer ces choses

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

Ramadanreplay |
Thock1979 |
Secretstory7infos |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Tournagelost
| Toikytikonai
| the official green coffee b...