Questionsdegenre

Un site utilisant unblog.fr

 
  • Accueil
  • > Non classé
  • > les égalités du genre dans les médias au centre d’un atelier de l’UNESCO à Kinshasa

les égalités du genre dans les médias au centre d’un atelier de l’UNESCO à Kinshasa

Le genre a été au centre de l’atelier d’un atelier de l’UNESCO, organisé à Kinshasa le lundi 1 avril 2014.cet atelier sur les égalités du genre dans les médias avait pour objectif de sensibiliser les professionnels des médias.

Le genre a été au centre de l’atelier d’un atelier de l’UNESCO, organisé à Kinshasa le lundi 1 avril 2014.cet atelier sur les égalités des genres dans les médias avait pour objectif de sensibiliser les professionnels des médias sur le traitement du concept genre dans les différents papiers d’information.

ddl

Au moment où cette question de genre est abordée dans cet atelier. Une autre question se pose : qu’est ce qui justifie les inégalités dans les médias entre les hommes et les femmes ? Quelques journalistes ont tenté d‘y répondre. Pour ce journaliste homme, « il faut, d’abord, sensibiliser les femmes pour qu’elles puissent se considérer comme étant égales aux hommes. De même qu’elles ont un même niveau d ‘étude, même diplômes. Elles doivent oser et affronter les difficultés et les thématiques qui sont traités par les hommes. »

Pour cette autre femme de médias : « pour mettre fin à cette inégalité, la seule chose, il faut qu’il y ait des échanges, des journées d’information au sujet de la présence féminine. Il faut qu’il y ait aussi le recrutement des femmes journalistes dans les différents organes de presse par les responsables des maisons de presse ».

Les journalistes qui ont pris part à cet atelier de l’UNESCO sont venus des organes de presse audiovisuelle tant de la presse écrite. Pourquoi avoir choisi de faire l’audiovisuelle, une journaliste répond : « c’est depuis mon enfance que j’ai préféré faire l’audiovisuelle pour informer, former et sensibiliser la population sur différents faits ». Et pour son confrère : « j’étais attiré par la chose culturelle et intellectuelle. J’aimais informer les autres sur les différents faits se déroulant à travers le pays ».

Les journalistes de la presse écrite aussi expliquent la raison de leur choix. Ecoutons, d’abord, cette femme de médias suivie d’un confrère : « la presse écrite, c’est d’abord la presse –mère. Dans la presse écrite, vous avez la possibilité de faire des analyses et de beaucoup lire ». « Ce sont des journalistes et certains professeur de l’IFASIC qui m’ont donné l’envie de faire la presse écrite. La presse écrite pousse le journaliste à beaucoup de réfléchir ; avoir un back ground vraiment élargi ».

Dans : Non classé
Par questionsdegenre
Le 8 avril 2014
A 12 h 07 min
Commentaires : 2
 

2 Commentaires

  1.  
    Lorriane matanda
    Lorriane matanda écrit:

    les inégalités dans les médias surtout audiovisuelles sont très flagrantes dans nos chaines de télévision. les femmes sont souvent utilsées comme présentatrices pour leurs atouts feminins e no pas pour ce qu’elles ont dans la tete. je n ‘ai jamais vu un homme présentateur d’émission de cuisine ou de beauté.

  2.  
    théodore ndemba
    théodore ndemba écrit:

    et la place du genre aussi dans les publicités . il faut étendre cette question du genre dans les médias

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

Ramadanreplay |
Thock1979 |
Secretstory7infos |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Tournagelost
| Toikytikonai
| the official green coffee b...