Questionsdegenre

Un site utilisant unblog.fr

 
  • Accueil
  • > Non classé
  • > le protocole de la SADC sur le genre et le développement pour mettre fin aux inégalités que vivent les femmes selon Madame Florence BOLOKO

le protocole de la SADC sur le genre et le développement pour mettre fin aux inégalités que vivent les femmes selon Madame Florence BOLOKO

« les chefs d’états et de gouvernements de la communauté pour le développement de l’Afrique australe( SADC) ont pris ce document important de trente deux articles pour mettre fin aux inégalités que vivent les femmes au sein de la société. »

florence bolokoCes propos sont ceux de madame Florence BOLOKO Mulamike, secrétaire générale de la Coalition des femmes pour la paix, une organisation regroupant 34 associations féminines qui militent pour la paix et le développement.C’était au cours de l’émission question de genre de mardi 18 Mars sur la RTNC,la  voix du peuple.

cette grande militante de la cause de la femme congolaise a affirmé qu’il y a des avancées significatives depuis la ratification du protocole en 2010 par la RDC. « C’est vrai que le délai court.On est à la veille de 2015 mais il y a ce baromètre mis en place par la coalition des femmes dont je suis la secrétaire générale et l’Union Congolaise de Femmes de médias ( UCOFEM )sous la coordination de gender links. Cela nous permet de mesurer les progrès  réalisés ».

04127_resized_barometerdrc                                                    doc

En ce qui concerne les objectifs à atteindre d’ici 2015. Elle a cité à titre d’exemple la plus récente nomination des magistrats dans le domaine de la justice.« Il y a des magistrats femmes qui ont eu des promotions.Dans le domaine sécuritaire, au sein de l’armée en 2013, il y a également eu beaucoup de promotions. 7 femmes ont été promues générales et colonel. Il y a des avancées enregistrées par rapport à tout ce qui bouge, il y a la loi sur la mise en œuvre de la parité  qui va retourner au parlement. Sur le plan de l’éducation avec la campagne toutes les filles à l’école initiée par le gouvernement avec l’appui de l’UNICEF. Ce qui fait qu’au jour d’aujourd’hui, le nombre des filles qui fréquentent l’école au niveau primaire est équivalent à celui des garçons. On sent que les écarts diminuent, il y a de plus en plus des filles qui vont à l’école. »

Madame Florence BOLOKO a également parlé de la lutte contre les violences qui est un cheval de bataille du gouvernement de la république.Elle a souligné l’implication de la ministre du genre, de la famille et de l’enfant  et son plaidoyer tant au niveau régional qu’international.

Elle s’est dit réjouie de la présence de temps à temps de l’Envoyée spéciale du secrétaire général des Nations Unies en matière des violences sexuelles, de l’intervention de la Francophonie à travers la ministre française déléguée à la francophonie et son engagement dans la lutte contre les violences sexuelles.

Dans le domaine de l’accès aux opportunités économiques, » il y a des programmes de micro crédits qui sont mis en place.on essaie d’autonomiser la femme pour lui donner la possibilité d’avoir droit à la parole, de pouvoir faire entendre sa voix parce que quand elle a des moyens économique on se dit qu’elle peut elle aussi prétendre à quelque chose. »

Répondant à une question sur la non vulgarisation du protocole de la SADC sur le genre et le développement, notre invitée a reconnu que le document n’est pas vraiment connu par la population et encore plus les femmes.

Mais la-dessus ,elle a soulevé le manque de financement parce que ce travail nécessite des moyens financiers et non des moindre. A ce sujet, madame BOLOKO a dit sans peur d’être contredit que » tous les textes ne sont pas connus par la majorité de la population mais le ministère du genre qui travaille en collaboration avec les organisations de la société civile ne peut vraiment rien faire lui même faisant figure de parent pauvre ». Elle a cité la loi sur les violences sexuelles, le code de la famille et la CDF, la convention pour les droits des femmes. Pour pallier la situation, madame de la coalition des femmes pour la paix pense qu’il faut mobiliser les acteurs sociaux, les acteurs de développement.Il faut mobiliser le gouvernement pour que tous ces instruments connaissent une vulgarisation. » Le protocole de la SADC est tout de même connu avec ce travail formidable du baromètre que nous faisons et à travers toutes les réunions organisées par la SADC dans la région. Chaque année, il y a une réunion de la SADC avec les ministres en charge du genre et des affaires féminines qui précède le sommet des chefs d’états pour que les ministres formulent leurs recommandations à remettre aux chefs d’états. Il y en a eu une ici chez nous en RDC en2013. »

chaque pas marqué est un progrès selon notre invitée qui encourage les femmes à lutter et à toujours espérer à ne pas se fatiguer. » il faut toujours continuer .il faut toujours lutter » a-t-elle martelé jusqu’à ce que l’on arrive à atteindre ce que l’on veut c’est à dire la prise en compte réelle et effective du genre c’est à dire des institutions où il y aurait des hommes et des femmes à égalité et jouissant de mêmes avantages mais ayant également de mêmes compétences, les mêmes capacités à ce moment là nous arriverons à une société qui pourrait penser à un développement durable. « Parce que nous sommes le ventre mou de la SADC , nous sommes toujours à la queue chaque fois qu’il faut donner des résultats à enregistrer.Et en cela moi j’interpelle nos autorités. Mais il y a quand même des résultats  et nous devons toujours aller de l’avant et un jour nous allons arriver à la parité parce que si les documents le disent il faudra qu’on le vive un jour dans les faits. »

 

 

 

Dans : Non classé
Par questionsdegenre
Le 18 mars 2014
A 11 h 03 min
Commentaires :1
 

1 Commentaire

  1.  
    benda henriette
    benda henriette écrit:

    c’est la première fois que j’entends parler de ce texte régional sur les femmes de Afrique Australe. je pense que il serait mieux que le ministère de genre nous aide en copulant les différents textes internationaux existant sur les questions de droits de la femme dans une brochure . cela nous aidera efficacement

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

Ramadanreplay |
Thock1979 |
Secretstory7infos |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Tournagelost
| Toikytikonai
| the official green coffee b...