Questionsdegenre

Un site utilisant unblog.fr

 

LILI NYAMBI, vendeuse d’épice qui veut aller loin

liliEn 2006,  LILI NYAMBI   a compris que dans la vie on ne devrait pas croiser les bras. Cette femme alors âgée de 31 ans, diplômée d’Etat,  a pris l’option de faire le petit commerce. Maman Lili comme l’appelle ses clientes a jeté son dévolu sur la vente des épices  dans son quartier Cité salongo Nord dans  la ville de Kinshasa.

Elle nous explique comment elle a commencé  son business. « Je vends plusieurs chose en fait. Ce sont des épices. J’ai commencé ma petite affaire  en 2006. Avec l’argent de mon commerce, j’arrive à subvenir à plusieurs besoins. J’ai débuté avec un étalage et aujourd’hui j’en ai plusieurs »

 legumesEn se lançant dans la vente des épices, LILI NYAMBI   s’est aussi lancée dans  certaines difficultés notamment liés au choix  et à la nature des produits qu’elle vend. « Quand les gens ne sont pas payés ou payés en retard, il n’ ya pas des ventes. Or, je vends  certains produits périssables comme la tomate, le céleri ou les échalotes et le piment. Nous ne pouvons pas le conserver longtemps. Donc, il faut que l’argent circule pour que je puisse à arriver à écouler mes produits »

 Loin de se vouer vaincue par diverses difficultés  qu’elle rencontre quotidiennement dans son petit commerce, LILI   NYAMBI, Aujourd’hui mariée et âgée de 39 ans crois à sa réussite et ambitionne  plus tard d’ouvrir une boutique pour accroitre sa petite affaire. « En tout cas je m’en sors très bien. Mais à la longue, je souhaite agrandir mon affaire avec une boutique  même avec un magasin par ce que je souhaite l’épanouissement dans ma vie et avec les grandes choses »

Dans : Non classé
Par questionsdegenre
Le 18 février 2014
A 10 h 56 min
Commentaires : 0
 

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

Ramadanreplay |
Thock1979 |
Secretstory7infos |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Tournagelost
| Toikytikonai
| the official green coffee b...